Nos Projets APRÈS LE DÉLUGE – Le mythe de la catastrophe salvatrice

APRÈS LE DÉLUGE – Le mythe de la catastrophe salvatrice

Le nouvel opus de Jean Monod

Mythe catastrophe salvatrice

Le mythe de la catastrophe salvatrice, illustré par Gwenaëlle d'Azémar

 

APRÈS LE DÉLUGE

Le mythe de la catastrophe salvatrice

de Jean Monod

illustré par Gwennaëlle d'Azémar

 

352 pages

Format 14,8 x 21 ; épaisseur 21,5 mm ; poids : 469 gr

Pages intérieures noir et blanc, sur papier bouffant ivoire 80 gr/m²

ISBN 978-2-919539-09-3

Prix indiqué : 21 € TVA 5,5% comprise

 

Nos conditions générales de vente :

http://www.abceditions.net/nos-parutions/6-nos-parutions/79-conditionsgeneralesdevente (Conditions libraires, voir au point 2.2.)

 

 

 

Poursuivant ses travaux historiques sur la nature de l'État, l'anthropologue Jean Monod analyse les supports du pouvoir à travers les mythes. Contemporains de nos sociétés, les mythes catastrophistes sont une véritable mine quand on veut identifier avec lucidité les actions cachées derrière les propos affichés :

 logo Déluge Arche Parapluie

Jean Monod décline quatre postures autour de la catastrophe :

      1. La catastrophe écologique est annoncée, parce que toute catastrophe est un moyen de gouverner
      2. Les politiques des États s’appuient sur des scénarios-catastrophes qui prédisposent à l'obéissance aux autorités
      3. Tout mythe pose le principe d’inégalité, car les États ne s'encombrent pas de démocratie : la minorité possédante est toujours placée dans une hiérarchie inatteignable bien au-dessus des masses dominées, orientées, sélectionnées, exploitées, asservies...
      4. Toute catastrophe annonce une extermination de masse au profit des puissances dominantes qui vont provoquer une sélection toujours présentée comme « naturelle » (sic !)

« Ce qui se produit aujourd’hui comme catastrophe est un phénomène de pouvoir et de masse.

Le conditionnement d’une masse dépossédée par un groupe supérieurement armé peut faire de cette masse une machine déshumanisée. Ce n’est pas une situation nouvelle. L’histoire de cette déshumanisation est aussi celle de la “civilisation”, liée à l’urbanisation et au leurre de la “citoyenneté”.

L’asservissement des vaincus a commencé avec la création des États. »

 

Jean Monod
APRÈS LE DÉLUGE. Le mythe de la catastrophe salvatrice
illustré par Gwenaëlle d’Azémar
collection ÉCLIPSES chez
ABC’éditions

Mettre au jour ces périodes qu’éclipse l’histoire officielle :
Quand des peuples vivaient sans armée, police ni religion.

eclipses-noir copie2

 

Éclipse n. fém. Disparition temporaire d’un foyer de lumière.

Vendredi 27 juillet 2018
éclipse lunaire totale
de 21h30 à 23h13
la lune s’interpose entre la terre et le soleil

Sortie de l'ouvrage de Jean Monod

logo Déluge Arche Parapluie

APRÈS LE DÉLUGE – Le mythe de la catastrophe salvatrice

Appel à dons sur HelloAsso :

https://www.helloasso.com/associations/abc-editions-ah-bienvenus-clandestin/collectes/-apres-le-deluge-le-mythe-de-la-catastrophe-salvatrice

Jean Monod est un brillant conteur. Passant en revue l'histoire des sociétés humaines depuis la plus haute Antiquité jusqu'à la mondialisation actuelle, sa lecture décrypte chacun des processus des puissances armées pour confisquer le pouvoir à leurs seules fins. Page à page, dans une écriture dense et exigente, l'auteur démont(r)e l'aliénation des masses à travers des mystifications idéologiques comme celle de « l'État », dont l'autorité repose (et s'impose) par l'enrichissement issu d'une imposture généralisée depuis les cités-forteresses sumériennes, 5 000 ans avant notre ère. De générations en générations, les pillards ont assujetti les populations par une série de dispositions qui ne sont qu'autant de stratagèmes dont la fonction est de leur permettre avant tout de concéder aux habitants certains droits comme celui de vivre ou celui de travailler sur le territoire... contre contribution !

Malgré sa confidentialité que nous ne pourrons que regretter, le livre à venir sous sa signature sera un événement qui fait honneur à la conscience humaine et à la lucidité de ces trop rares intellectuels qui osent encore livrer le fruit d'une pensée indépendante et d'une expérience courageuse du monde.

 Jean-Jacques M’µ

ABC’éditions

 Ah, Bienvenus Clandestins !logo ombreassociations à but non lucratif
Vocation d’intérêt général et Éducation populaire

6, rue du Majou 46300 Gourdon
ZéroSix 69 58 02 57 – ZéroCinq 65 27 19 27 
SIRET 798 510 905 00028 APE 8552Z (Enseignement culturel)

Faire un don :
https://www.donnerenligne.fr/abc-editions-ah-bienvenus-clandestins/faire-un-don

Livres (pour toutes précisions, voir l'onglet NOS PARUTIONS)

Consultez nos conditions générales de vente

Présentation | CV | Blog Mediapart