Nos Parutions Je pense, donc je gêne...

Je pense, donc je gêne...

Par leurs expériences d’opprimées, les femmes font passerelle avec les faibles : démunis, exilés, homosexuels, immigrés, exclus, enfants... Celles qui écrivent font rempart à l’idéologie dominante patriarcale. Isolées, elles résistent aussi courageusement que toutes pourtant aux 11 septembre des États dans le monde. Celui de 1973 à Santiago du Chili a brutalement ouvert la conscience d’une enfant d’ouvriers. Les crimes d’une société contre sa population ont marqué ses sens contre le sang. En grandissant, ses valises ont peu à peu déplacé les lignes de nos propres regards jusqu’à effriter la superbe machine machiste. Derrière la douleur et la colère contenues dans sa poésie, passe ce goût instinctif de vivre que ne parvient jamais à atteindre aucune injustice bien-pensante. Le sein contre les saints. Face aux tempêtes des oppressions actuelles, l’art de Silvia Cuevas-Morales provoque les éléments d’une seconde vue. D’une nouvelle vie. De celles qui nous réconcilient charnellement avec la geste entière du genre humain.

Por sus experiencias de oprimidas, las mujeres tienden puentes con los débiles: pobres, exiliados, homosexuales, inmigrantes, excluidos, niños.... las que escriben sirven de baluarte contra la ideología dominante patriarcal. Aisladas, resisten sin embargo tan valientemente como todas a los 11 de septiembre de los Estados en todas partes del mundo. El de 1973 en Santiago de Chile ha abierto brutalmente la conciencia de una hija de obreros. Los crímenes de una sociedad contra su pueblo han marcado sus sentidos contra la sangre. Creciendo, sus maletas desplazan poco a poco las líneas de nuestras propias miradas hasta quebrar la máquina machista. Detrás del dolor y la rabia contenidas en su poesía pasea este sabor instintivo de vivir que ninguna injusticia bien pensante logra alcanzar. El seno contra los santos. Frente a las tempestades y opresiones actuales, el arte de Silvia Cuevas-Morales provoca los elementos de una segunda mirada. De una nueva vida. De aquellas que nos reconcilian carnalmente con la hazaña del género humano.


Portada con dibujo de Joana 31 de octubre de 2013

Pienso, luego estorbo... Je pense, donc je gêne... de Silvia Cuevas-Morales, traduction Leticia Cola et Alexandra Freire-Neyroud, illustrée par Joana Ramos Llosa et Wilfried Eve, chez ABC’éditions, Collection Spect’Auteurs Les voies du dire, décembre 2013, 12 € TTC

Pour se procurer le livre : le tarif Pro concerne les envois en nombre, et le tarif Ami concerne les adhérents :

Pienso... / Je pense...
Consultez nos conditions générales de vente

Notice Pienso

ABC’éditions

 Ah, Bienvenus Clandestins !logo ombre

associations à but non lucratif. Vocation d’intérêt général et Éducation populaire

Siège : 6, rue du Majou 46300 Gourdon
Activités : 162 rue Saint-Maur 75011 Paris et ensemble du territoire
(0033) ZéroNeuf 81 67 69 04 – ZéroSix 69 58 02 57 – ZéroCinq 65 27 19 27 

SIRET 798 510 905 00028 APE 8552Z (Enseignement culturel)

FlashCode ABC noir

Livres Consultez nos conditions générales de vente
Livres


Logo Les amis DABC EDITIONSLes Amis d'ABC’éditions
Présidente : Sophie Leleu ; Écritures : Gérard Jacquemin

SIRET 794 697 722 00013 APE 9003 B (autres créations artistiques) 

Présentation | CV | Blog Mediapart