ABC’éditions Quoi de neuf ? NOUS, INDIGNÉS... OCCUPONS LE MONDE !

NOUS, INDIGNÉS... OCCUPONS LE MONDE !

QUI SOMMES-NOUS ?

Nous sommes nombreux, jeunes, moins jeunes et vieux, travailleurs, chômeurs, étudiants, retraités, avec pour point commun d'être indignés par un système qui  récompense la corruption des nantis et qui écrase l'avenir de millions de  personnes.

 

Nous n'avons pas une idéologie politique, chacun a le sien propre, mais ce n'est pas grave, parce que si nous avons déjà ouvert nos yeux, alors vous aussi le pouvez.

 

Ce qui nous lie?

Nous sommes unis dans la liberté de choix, la solidarité, l'empathie, la nécessité d'un changement véritable.

Jusqu'à hier nous ne savions pas, nous étions des êtres anonymes perdus dans un monde immense.

Aujourd'hui, nous sommes ensemble, auto-organisés, prêts à changer les choses, pour chacune et chacun de nos voisins.

 

Pourquoi sommes-nous ici ?

Parce que nous sommes fatigués que quelques-uns puissent humilier la grande majorité, que notre voix n'est pas entendue, que les lois sont faites pour favoriser uniquement les plus riches, tandis que les plus pauvres voient réduits leurs droits.

Vos droits, nos droits fondamentaux, ceux qui sont dans la « Déclaration des DROITS DE L'HOMME » sont piétinés, méprisés, bafoués, abandonnés.

Parce qu'eux ne se soucient pas d'enfreindre les règles du bien commun, les puissants de ce monde font que, jour après jour, nous tous travaillons plus dur encore pour servir les profits de leur petit monde qui ne tient que par notre seule obéissance.

Nous sommes ici pour la dignité et la solidarité avec tous nos camarades, qui ne peuvent pas être ici, parce que leur voix doit rester silencieuse.

 

Que voulons-nous?

Nous voulons changer un système si grossièrement injuste pour les pauvres.

Nous voulons entendre la voix du peuple.

Nous voulons un monde durable, où les ressources sont partagés à parts égales où personne n'est persécuté pour sa pensée, sa couleur, son sexe ou la conjoncture économique.

Nous voulons que le pouvoir économique ne soit pas la propriété de quelques-uns qui commandent, mais la volonté mûrement éclairée du peuple, qui est seul vrai souverain.

Nous voulons répondre aux besoins fondamentaux de tous.

Nous voulons que nos ressources sont distribuées correctement.

Nous voulons ne plus financer de guerres, afin qu'elles ne soient plus qu'un mauvais souvenir.

Nous voulons investir davantage à préserver l'être humain et la nature ; demander réparation pour les maladies subies ; et chercher de nouveaux objectifs pour assurer la survie de notre espèce.

En définitive, nous voulons un monde plus juste et plus durable.

 

POURQUOI MAINTENANT?

Parce qu'il n'est plus possible de maintenir ce système, parce qu’à présent il ne nous reste presque plus aucun droit,

parce que vous n'entendez pas la voix de tous, parce que nous sommes fatigués de nous taire et que s'est éveillée la volonté de changer les choses.

 

Que proposons-nous?

Nous proposons un changement radical dans la façon dont se gère le monde.

Nous proposons une nouvelle façon de répartir le contrôle des ressources, où les gens qui décident de tous pour tous, sont au-dessus de tous les besoins des plus défavorisés.

Nous proposons d'occuper les marchés et les opérations bancaires, de sorte qu'ils ne puissent plus monopoliser toutes les ressources que nous produisons et consommons.

Nous proposons de restaurer la dignité de la personne humaine, et d'évaluer l'effort réel  que chaque personne est capable d'investir dans le bien-être de tous.

 

QUE DEMANDER ?

Informez-vous,

nous écoutons,

ouvrez vos yeux et regardez au-delà de ce que vous avez,

parce que c'est la lutte de tous et pour tous.

Ouvrez vos yeux et voyez où se place la dignité humaine !

Les peuples s'éveillent, avec l'Espagne, l'Europe et le monde,

Ne fermez plus vos yeux et décidez par vous-même si ça vaut le coup,

Notre lutte.

Voir de ses propres yeux ce qui se passe :

 

CARTE DU MONDE DES ACTIONS : ici

 

____________________________________

Publication : NOUS, INDIGNÉS... OCCUPONS LE MONDE !

édition multilingue traduite en français et espéranto de textes fondamentaux des assemblées populaires d’Europe et d’expressions d'Indignés en marche vers la Constituante recueillis par Jean-Jacques M’U.

Il fallait l’écrire : c’est fait !

Une révolution doit être permanente et culturelle (aussi bien que politique et économique) sinon elle n’est qu’un changement de mains du pouvoir. Mais il semble que la vie “fonctionne” ainsi : par grouillements et stases. Rien n’est jamais définitif, c'est vrai.

(Fédor Aliouslowensko)
 
 
 
indigns img

 

 
Le mouvement des Indignés vise au moins autant à transformer notre relation au pouvoir et à l’argent qu’à expérimenter à travers les assemblées populaires les modes de fonctionnement d'une démocratie horizontale où chacun, chacune trouverait sa place, individuellement au service du plus grand nombre.
 
Mais c’est aussi une mouvance, en France, qui questionne les réalités de ces formes démocratiques : le tirage au sort, le mandat représentatif, la répartition des richesses, tout cela passe par les marches dont les étapes permettent d'échanger et de créer du lien le long d'un trajet traversant les villes et les campagnes des pays d’Europe, et qui visent à d’humaines solutions pour le monde.
 
Il faut une langue pour ces traversées transnationales. Et le réflexe de l’anglais révèle vite ses limites : aucune langue nationale n'est capable d'insuffler les données nouvelles que sont la discussion sur une place publique, la redéfinition des (in)certitudes liées à la prise de liberté, à l’accès à l’autonomie, à la révolution des mentalités et à leurs contenus. Là, l'espéranto a tout son rôle à jouer, parce que l'espéranto peut s'apprendre en quelques mois.
 
Avec l'aide des souscripteurs, presque tous issus de Mediapart, et de généreux donateurs, il a été possible de publier cet ouvrage dont les bénéfices du week-end de sortie du 14-15 avril 2012 seront intégralement versés aux assemblées populaires participantes de l'événement : celles de Paris, de Marseille, de Quimper, de l'Yonne sont de celles-là, en attendant Strasbourg, Bordeaux, Toulouse et Lyon avec qui les contacts ont été pris.
Résutat inespéré des solidarités de toute sorte (techniques, intellectuelles, financières...) cette édition se veut un acte politique intervenant dans la campagne électorale bien au-delà des résultats des résultats des législatives : nos élus actuels ne représentent pas l'intérêt commun. Ce qui se met en œuvre à travers le mouvement des Indignés c'est une réelle démocratie maintenant fondée sur l'horizontalité, l'apartidisme et les volontés exprimées au sein des assemblées où les représentants mandatés seront tirés au sort.
 

Jean-Jacques M’µ

Indign au_haut_parleur

 

NOUS, INDIGNÉS... OCCUPONS LE MONDE ! 

NI, INDIGNULOJ... OKUPU LA MONDON !

textes fondamentaux des assemblées populaires et des expressions d'Indignés recueillis par Jean-Jacques M’U

avec l'aimable collaboration de Miki Theodarikis

édition multilingue traduite en français et en espéranto

304 pages, format A5 (15 X 21cm), prix public : 15 euros TTC

Pour toute commande et réglement, s'adresser au siège social de l'association : ABC’éditions 162, rue Saint-Maur 75011 Paris

06 69 58 02 57

 

Principes des Indignés

Toutes ces propositions sont faites au nom et pour l’humanité, sur toute la planète. Toutes les nouvelles idées qui peuvent améliorer l’ensemble sont les bienvenues.

Avant tout nous devons être conscients que les gouvernements actuels ne nous représentent pas et qu’ils ne veulent pas abandonner leur pouvoir aux nombreuses doléances que nous le peuple proposons ; ils n’en tiendront pas compte, nous devons présenter des demandes concrètes et précises pour pouvoir ÉRADIQUER LA DICTATURE À LAQUELLE NOUS SOMMES SOUMIS.

C’EST LE MOMENT QU’ILS CRAIGNENT ET NOUS RESTERONS FERMES ET UNIS SUR NOS PROPOSITIONS.

NOUS DEVONS AGIR À TOUS LES NOUVEAUX NIVEAUX, NOTAMMENT SUR LA CONSCIENTISATION ET L’APPUI POPULAIRE.

À l’heure actuelle, la plupart des participants du mouvement sont arrivés aux conclusions suivantes :

–        que des gouvernants ont payé des personnes pour détruire le moral des Indignés, leurs idées fortes, et les accabler.

–        que le mouvement a été infiltré par des membres des partis politiques, pour obtenir des informations afin d’utiliser les propositions du mouvement à leur avantage, pour faire croire aux électeurs qui les suivent que les idées étaient les leurs.

–        que le système politique capitaliste a envoyé des personnes pour obtenir la confiance des INDIGNÉS, pendant qu’il y a encore des échanges, ou comme c’est arrivé en Islande, que le peuple puisse élire ces infiltrés qui continueront les manipulations du peuples, nous faisant croire ainsi que les dits infiltrés font partie de nous… Et la DICTATURE continuera !


C’est pour cela que les propositions suivantes sont faites, en tenant compte du fait que de nombreux Indignés s’opposent radicalement à elles ; ce sont justement de ceux-là dont nous devons nous méfier, puisque ce sont ceux qui ont le plus prêché l’horizontalité dans cette nouvelle évolution qui veulent en profiter pour obtenir le pouvoir et dominer dans la situation actuelle, en nous manipulant et nous rouler dans une nouvelle dictature.

Propositions d’assemblées

 La participation aux assemblées populaires en parts égales : femmes, hommes, anciens, adolescents, enfants, des deux sexes, à parité dans les espaces publics. Ainsi, on peut instaurer le respect et l’égalité entre tout les âges, indépendamment du sexe. C’est comme ça qu’on obtient une vraie assemblée horizontale.

Pour toutes les assemblées, l’équipe de dynamisation est choisie au hasard, par tirage au sort entre toutes les personnes qui souhaitent assumer cette responsabilité. Un consensus se fera  entre tous les participants, ceux qui ont dirigé les assemblées cèderont leur tour à ceux qui ne l’ont pas fait. On donne ainsi les mêmes opportunités à tous et on élimine les antagonismes.

 Toutes les nouvelles propositions sont tirées au sort, ce qui permet de les rendre anonymes. Cela évite l’enflement des égos.

 Toutes les propositions seront écoutées, étudiées et analysées, en prenant en compte les avantages et les inconvénients à court et à long terme.

 On expulsera des assemblées toutes les personnes problématiques, voulant imposer leur volonté, que ce soit par la force ou par la manipulation, en incluant les féministes et les machistes radicaux ; ainsi on évitera les conflits et les abus de pouvoir qui pourraient nous amener à une nouvelle dictature.

 

Exigences aux parlementaires

Suppression de toutes les lois qui violent les droits de l’homme.

Suppression des frontières.

Suppression des dettes, externes, internes et populaires.

Suppression du pouvoir que le système politique exerce sur les forces armées et militaires, préparant et approuvant son emploi contre la population et l’humanité. Droit immédiat de ces dits citoyens, employés par le gouvernement, de désobéir à tout ordre qui irait à l’encontre de ses principes moraux, sans être arrêtés ou jugés pour avoir dit :

« Ça suffit ! ».

Et ce, afin qu’ils puissent informer la population en disant la vérité sur toutes les malversations et abus auxquels nous avons été soumis depuis des décennies.

En ce qui concerne l’action des militaires et policiers au service du système

On prendra aussi en compte tous leurs efforts et les sacrifices exploités par le système qui les a manipulés durant des décennies : la grande majorité d'eux croient fidèlement servir leur patrie et ont un  amour sincère de la patrie. On ne peut pas les inculper de cela, durant des décennies les gouvernements et le même système a profité de ces personnes en les privant de leur liberté, plus même que le reste du peuple, en les obligeant à agir souvent contre leurs principes moraux. Avant tout, il faudra prendre en compte toutes ces choses, en étant bienveillants et en partageant avec eux leurs attentes et les solutions que ceux-ci peuvent apporter aux problèmes de la société, en les considérant comme des individus et non comme des militaires, avec respect et bonté.

 Suppression des armes de destruction massive de l’humanité.

 Suppression du pouvoir que le capitalisme a sur les brevets d’inventions pour son propre bénéfice, et qui lui permettent de nous asservir par la consommation.

 Suppression d’absolument toutes les émissions-poubelles que le capitalisme impose dans les médias pour que la population le suive.

Suppression immédiate du système actuel manipulé par le capitalisme, les politiques, les oligarques, les monarques qui soumettent actuellement l’Humanité à une Dictature. De même, libération de toutes les entreprises qui dominent ce système politique et la population globale.

 Suppression totale et absolue de la dictature du capitalisme et de toutes les entreprises qui établissent son pouvoir sur notre soumission.

 Suppression du pouvoir que les religions exercent sur le peuple, et les impôts payés aux Églises.

Suppression et fermeture totale de toutes les compagnies et usines qui contribuent à la pollution de l’environnement, particulièrement les centrales nucléaires et leurs résidus toxiques, ainsi que l’extraction d’hydrocarbures (pétrole, gaz de schiste, charbon, fer, or, cuivre, bauxite...).

Actuellement, nous avons de tous ces minéraux largement plus que nécessaire, ils polluent l’environnement et pourraient être recyclés tout comme les richesses qui peuvent être réparties entre tous.

 

LE PEUPLE EXIGE :

 LIBERTÉ, ÉGALITÉ, RESPECT, VÉRITÉ et TRANSPARENCE.

Le droit TOTAL ET ABSOLU DU PEUPLE DE DÉCIDER, POUR LE PEUPLE ET PAR LE PEUPLE : c’est au PEUPLE de décider, d’arrêter et de mettre en marche et de pratiquer chacune de ses propres solutions.

La libre circulation mondiale pour les citoyens du monde.

La liberté d’expression publique de tous les fonctionnaires et employés du gouvernement : militaires, policiers, magistrats, fonctionnaires de toutes les agences gouvernementales, actuellement soumis au devoir de réserve et réprimés s’ils critiquent le gouvernement : avant tout, ce sont des humains et non des CHIENS ESCLAVES. La même liberté sera accordée aux salariés des grandes entreprises multinationales qui, actuellement, limitent l’expression de leurs salariés pour que personne ne sache qu’ils nous exploitent et nous manipulent.

La révocation immédiate de tous les politiques, députés, dictateurs, banquiers, militaires haut-gradés, policiers haut-gradés, hauts-fonctionnaires du Trésor et du ministère de la Justice, les architectes et les constructeurs de services publics qui sont actuellement au pouvoir. Il faudra les emprisonner immédiatement (on leur donnera le même respect qu’eux ont témoigné au peuple : AUCUN), en les privant de la liberté, comme ils ont fait au peuple, pendant qu’auront lieu les enquêtes sur les ÉVENTUELLES innocences dans les malversations et abus de pouvoir à l’encontre du peuple et de l’Humanité, pour LEUR PROFIT PERSONNEL ; on agira de même avec toutes les personnes impliquées dans ces faits. On prendra des mesures pour METTRE À DISPOSITION DU PEUPLE TOUS LEURS BIENS en cas de CULPABILITÉ ET DE RESPONSABILITÉ DIRECTE (ils resteront en prison jusqu’à ce qu’une justice populaire soit établie). On respectera tous les biens de tous les Innocents possibles, jusqu’à ce que leur culpabilité soit démontrée.

La présentation de tous les comptes et de toute la documentation de toutes les entreprises en relation avec les différents partis politiques, avec l’armée ou avec les banques, comme avec toutes les institutions et les services publics.

L’emprisonnement de tous les anciens mandataires de tous les partis politiques, des militaires, des entrepreneurs, juristes, etc. qui ont préparé et soutenu les guerres des soixante dernières années et qui sont encore en vie ; ils bénéficieront des mêmes pitié, respect et considération qu’eux ont apporté en contribuant à la destruction de peuples entiers, en les isolant à vie de la société, sans aucun droit.

Que toutes les victimes de la dictature capitaliste soient les premières à obtenir des réparations et des compensations en récompense de leurs souffrances et de leurs pertes, qu’elles soient traitées avec humanité, respect et considération.

Emprisonner tous les criminels sexuels, qui sont actuellement en liberté sous la protection des Églises ou d’une religion.

La révocation de toutes les personnes occupant de façon permanente une fonction mandataire de façon permanente, tout le monde a le droit de contribuer à la totalité des solutions globales.

Réduire la journée de travail à quatre à cinq heures par jour, cinq jours par semaine ; tout travail supplémentaire sera effectué de manière entièrement volontaire, avec la possibilité de compenser par des vacances ou des heures de repos en proportion des heures travaillées ; pour un mois de travail en plus, quinze jours de vacances. DE CETTE FAÇON, TOUT LE MONDE POURRA TRAVAILLER DANS N'IMPORTE QUEL DOMAINE ET SELON SES CONNAISSANCES, CHACUN SERA MAÎTRE OU APPRENTI.

La retraite entre quarante et quarante-cinq ans : nous méritons de profiter d’une retraite digne et nous ne devons pas attendre de ne plus avoir de forces pour profiter de la vie. Celui qui voudra continuer de travailler enseignera dans ce domaine, et son dévouement à la société et ses enseignements, seront toujours les bienvenus.

L’HUMANITÉ EXIGE ET A DES DROITS

Merci à tous nos anciens qui se sont sacrifiés et sont morts pour notre LIBERTÉ ET POUR NOTRE DIGNITÉ.

DROITS À :

LIBERTÉ D’EXPRESSION PUBLIQUE POUR TOUS LES CITOYENS DU MONDE.

INFORMATION CLAIRE, VRAIE ET CONCISE POUR LA POPULATION DU MONDE ENTIER.

TRANSPORTS LIBRES ET GRATUITS DANS LE MONDE ENTIER.

VIVRE LIBRE POUR LES CITOYENS DU MONDE ENTIER.

ALIMENTATION SAINE ET GRATUITE POUR LES CITOYENS DU MONDE ENTIER.

UNE ÉDUCATION LIBRE POUR LES CITOYENS DU MONDE ENTIER.

DE LA MÊME FAÇON, LES SOINS NÉCESSAIRES À LA SANTÉ GRATUITS.

DE LA MÊME FAÇON, EAU POTABLE GRATUITE POUR LES CITOYENS DU MONDE ENTIER.

LA CONNAISSANCE SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ALTERNATIVES, ET L’INFORMATION PUBLIQUE ET LEUR UTILISATION LIBRES ET GRATUITES.

DE LA MÊME FAÇON, L’ÉNERGIE GRATUITE POUR LES CITOYENS DU MONDE ENTIER.

L’USAGE DE TOUTES LES TECHNOLOGIES DE FAÇON LIBRE, ET QUE TOUS LES NOUVEAUX MATÉRIELS SOIENT COMPATIBLES ENTRE EUX, CE QUI RENDRA LES ANCIENS PLUS DURABLES. Une importante pollution sera ainsi évitée, et la consommation qui nous soumet au capitalisme.

INTERNET LIBRE ET GRATUIT.

TÉLÉPHONE LIBRE ET GRATUIT.

PROTECTION DES TERRES CULTIVABLES MENACÉES.

PROTECTION DES BOIS, FORÊTS, PLAINES, NAPPES PHRÉATIQUES, LACS ET DE LEURS FAUNES RESPECTIVES, NÉCESSAIRES AU MAINTIEN DES ÉCOSYSTÈMES ET DE NOTRE VIE.

PROTECTION DE LA CRÉATION ARTISTIQUE ET DROIT À UNE REPRODUCTION GRATUITE MONDIALEMENT (ainsi les compagnies exploitatrices et manipulatrices actuelles seront éliminées).

LA CITOYENNETÉ DONNE LE DROIT D’EXPOSER SES IDÉES, AVEC LE RESPECT DE TOUS LES PROJETS NOUVEAUX ET MEILLEURS QUI PEUVENT SERVIR À SATISFAIRE LES BESOINS ÉLÉMENTAIRES DE L’HUMANITÉ ET CONTRIBUER À SON PROGRÈS (la libre discussion des idées et la fabrication de produits à la commande peuvent permettre de réduire la fabrication massive de produits qui aujourd’hui contribuent à la consommation et à la pollution mondiales)

DROIT DE CONTEMPLER, S’INFORMER, D’ÉTUDIER OU D’ENTRETENIR LIBREMENT TOUTES LES ŒUVRES ARTISTIQUES, ARCHITECTURALES, SCIENTIFIQUES ET NATURELLES, ÉLEVÉES AU PATRIMOINE DE L’HUMANITÉ, Y COMPRIS LES ŒUVRES QUI ACTUELLEMENT APPARTIENNENT AUX CAPITALISTES ET SONT DONC PRIVÉES.

DROIT D’UTILISER ET DE JOUIR LIBREMENT DE TOUS LES PATRIMOINES QUI APPARTIENNENT ACTUELLEMENT AUX MONARCHIES, AUX ÉGLISES, AUX MILICES ET ARMÉES, AUX RICHES ET CÉLÈBRES, EN LES CONVERTISSANT EN MUSÉES HUMANITAIRES.

DROIT À VIVRE EN N’IMPORTE QUELLE PARTIE DU MONDE, QUE CE SOIT POUR TRAVAILLER, ÉTUDIER, VOYAGER, etc.

ET, ENFIN, LE PEUPLE A LE DROIT D’EXIGER LA RÉVOCATION RAPIDEMENT, À EFFET IMMÉDIAT DE TOUT PORTE-PAROLE DU PEUPLE QUI VIOLE OU MANIPULE OU PROFITE DE SES FONCTIONS, QUELLES QUE SOIENT LES LOIS.

 

ABC’éditions

 Ah, Bienvenus Clandestins !logo ombre

associations à but non lucratif à vocation d’intérêt général et d’Éducation populaire

Siège et activités : 162, rue Saint-Maur 75011 Paris
(0033) 09 81 67 69 04 ; portable (0033) 06 69 58 02 57 

Association : Claudine Bh  ah[arobase]abceditions.net

Communication : Charline Pierre    bienvenus[arobase]abceditions.net  

Direction : Sophie Leleu, Jean-Jacques M’U clandestins|arobase]abceditions.net

Fondateurs : Denis Masot, Jean-Jacques M’U 

Financements activités et achat des livres :

SIRET 798 510 905 00010 APE 8552Z (Enseignement culturel)

Les Amis d’ABC’éditions :

Logo Les amis DABC EDITIONSPrésidente : Sophie Leleu
Écritures : Gérard Jacquemin

SIRET 794 697 722 00013 APE 9003 B (autres créations artistiques) 

Présentation | CV | Blog Mediapart

ABC Focus